mars
25
2020
  • Catégorie :
    Vie Publique
  • Tags:
  • Partager cet article :

Le marché restera fermé

Le Préfet du Val-de-Marne a opté pour une application stricte du décret paru dans la nuit du 23 au 24 mars indiquant que « la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu’en soit l’objet, est interdite ». Je le regrette.

Lundi soir, pourtant, dans son allocution télévisée, le Premier Ministre avait laissé entendre qu’il serait « permis aux préfets, sur avis des maires », de ne pas procéder à une fermeture systématique des marchés ouverts.

Je m’explique d’autant moins cette contradiction flagrante que notre marché est de petite taille : il rassemble le dimanche deux marchands de fruits et légumes, un fromager, un traiteur italien, un poissonnier ainsi qu’un marchand d’olives et de condiments. Le jeudi, il est souvent encore plus réduit.

J’ai fait valoir au Préfet du Val-de-Marne que le dispositif mis en place à Thiais répondait parfaitement aux consignes sanitaires visant à préserver de tout risque de contamination les usagers comme les commerçants. Un marquage au sol a été mis en place et je sais que celles et ceux qui fréquentent notre marché, qui est principalement un public de proximité, sont attachés au respect des règles et observent scrupuleusement les distances préconisées. J’ai pu le vérifier moi-même, dimanche dernier, lorsque je me suis rendu sur place.

Doit-on en conclure que les grandes surfaces alimentaires sont plus sécurisantes ?

La décision du Préfet s’impose à nous, malheureusement.

Je saisis cette occasion pour saluer les efforts considérables réalisés par les Thiaisiens depuis le début de la crise sanitaire afin de respecter le confinement et les règles comportementales lors des sorties dérogatoires. Je les encourage à les poursuivre tout au long de la période qui s’impose à nous.